Agression de Clément Méric: la faute aux jeux vidéos !

ça faisait longtemps, et ça nous manquait pas…

Vous n’avez pas pu passer à coté de ce drame qui s’est déroulé mercredi, ce jeune de 19 ans, militant antifa qui s’est fait buter par des skinheads…

Une drame qui intervient dans un climat tendu : une droite vaincue, une gauche molle, et des extrêmes de plus en plus prisés par un peuple qui, ne croyant plus à la politique, tente le dernier effort, la radicalisation, avant de tout foutre en l’air (au moins pour ceux qui y croient encore, quand on voit le taux de vote…)

Et puis, des histoires, des scandales, des divisions, les médias qui font monter la mayonnaise, bref, ça finit en affrontement. D’ailleurs, la surmédiatisation de ce fait risque de ne pas beaucoup aider la situation : les antifas vont se sentir menacés, penser qu’il faut intervenir, s’organiser, devenir encore plus radicaux, lorsque les skins ou associés vont se sentir lésés, amalgamés, vont pointer du doigt le fait que c’est toujours dans le même sens que l’on médiatise, et qu’au fond, le peuple qui se situe plus à droite qu’à gauche devient une cible facile pour les porteurs de fourches et de flambeaux en mal de révolution. Bref, c’est la merde, et c’est une merde évidente, logique, qui ne surprend que les plus naïfs d’entre nous.

Pensez-vous vraiment que ce soit ce contexte, cette politique, la crise, l’immigration, la radicalisation, les médias qui entraînent ce climat?
Que nenni ! Pouffera le député UMP Bernard Debré !
C’est « un peu la faute aux jeux vidéos violents » !

En fait, voilà ce qu’il a dit :

« Il est dramatique que cette violence règne. Elle a plusieurs raisons, plusieurs motivations et d’abord l’égarement idéologique de l’Extrême-droite et celui de l’Extrême-gauche.

Il faut aussi comprendre que tous les jeux hyper violents mis à la disposition des enfants qui, lorsqu’ils deviennent adultes, ont cette culture dramatique. On ne peut qu’être révolté par ce type d’action hyper violente. »

C’est pas la première fois que l’on pointe du doigt les jeux vidéos en cause des violences.

jeu video violent 1 300x199 Agression de Clément Méric: la faute aux jeux vidéos !

Souvenez-vous de la tuerie de Newtown : il jouait à des FPS !
Pour Brievick , c’était les MMO

Même Mohamed Merah, qui est allé se faire endoctriner par des salafistes, de son voisinage au Pakistan, nan, là encore, on remettait le couvert  : les jeux de guerre.

Le problème, c’est que faire des corrélations ne signifie pas détecter une relation de cause à effets.
Si on veut tuer son chien, on dira q’il a la rage…

Voici 2 petits tableaux sur les ventes de consoles et jeux vidéos en France (et y a pas les PCs dedans, hein !)

france2 Agression de Clément Méric: la faute aux jeux vidéos !france3 Agression de Clément Méric: la faute aux jeux vidéos !
source

Le premier tableau est pour vous donner une idée du gaming en France… C’est colossal ! C’est comme si je vous disais : les meurtrier sont tous des possesseurs de télévisions, donc la télé rend meurtrier : c’est du sophisme !

Le deuxième tableau, c’est d’avance, pour ceux qui diront « mais on a pas dit TOUS les jeux, on a dit les jeux VIOLENTS !! »
Observez bien la tête de liste : un FPS.

Que dire des championnats de MMORPG ? Des lan qui durent des jours?
Ces gamers sont-ils des meurtriers?

Le problème, c’est pas les jeux vidéos… C’est comme pour les mangas, le problème, à l’époque de Dorothée, c’était pas les mangas ! Le problème, c’est que ceux qui les critiquent sont des imbéciles qui n’y connaissent rien. Debré est-il un gamer?

Souvenons-nous éternellement de ces « jeunes qui se gavent de MEUPORG » :

vidéo meuporg

Bref, je ne pense pas que Jack l’éventreur avait un super perso sur WOW, mais je peux me tromper, hein icon wink Agression de Clément Méric: la faute aux jeux vidéos !

Et, depuis que je joue à Assassin’s Creed, je me jette pas du haut de tous les clochers que je croise, non mais !

Cessons donc avec ces idées reçues de merde, et qu’on nous laisse jouer en paix !

Et tentons de se poser des questions sur les liens entre violence et éducation, milieu social, environnement culturel, religieux, politique, … Le rôle de l’école de la république n’est-il pas – entre autres- de fournir une culture commune, une éducation civique, des valeurs républicaines à nos goss ?

Il y a plein de débats autour de la violence… Foutez la paix aux gamers !

Vous avez aimé cet article? Alors vous aimerez aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Ce site utilise KeywordLuv. Entrez votreNom@votreMotClé dans le champs nom pour un meilleur référencement