Les enfants rappeurs… un hymne à la contraception…

Attention, cet article est totalement partial !

Nos enfants sont formidables… vous le saviez?

t shana 300x235 Les enfants rappeurs... un hymne à la contraception...

Aujourd’hui, je voulais vous faire découvrir une horreur musique sur laquelle je suis tombé par hasard :

T-Shana – un, deux, trois, c’est parti :

Non mais écoutez-moi ces paroles ! C’est presque aussi creux que du Maître Gims ! C’est pour dire !

Nous retrouverons également cette désormais célèbre façon de décomposer son département. Une méthode pour s’en souvenir ou un moyen de se reconnaître :
« Hey ! Moi, mon département, c’est 9-3 !
Ah ! Moi, mon nom c’est B-2 O-B-A »

Là, c’est 9-7-3 « là où j’ai grandi », nous dit cette gamine qui n’a pas encore perdu son pucelage ses dents de lait (enfin, pas toutes). Commence par grandir avant de nous dire où !

On a toujours abusé utilisé des goss pour faire du pognon… Mais merde, ça a été mignon quand même !

Jackson chantait « Santa Claus is comming to town », Roméo chantait des chansons de merde d’amour et de « maman je t’aiiiiime », et Jordi, ben c’était amusant, drôle, enfantin.

Jackson five :

Roméo :

Jordy :

Je croyais qu’on allait rester sur ces créneaux, comme pour Ilona Mitrecey ou bébé Lily, mais il fallait qu’on aille dans le ridicule.

Ilona Mitrecey :

Bébé Lily:

Les rappeurs sont de plus en plus jeunes, certes, mais là, faudrait voir à pas trop pousser le bouchon Maurice, non?

Le rap, à la base, c’est quoi? Un art de rue ! Un mode d’expression alternatif qui permet de revendiquer des points de vue différents, liés à des expériences.

Mais putain, elle a quoi? 6 ans ? Merde, c’est sûr, elle « représente » ! Elle a du en fréquenter des caïds ! Elle s’est surement droguée pendant quelques années, avant de faire des casses, puis de faire de la prison. De là, elle a connu la rue, et a toujours eu ce besoin de s’exprimer. Non?

Putain, le rap, c’est de l’écriture ! Alors commence par apprendre à écrire bordel !

Mais je m’adresse à la mauvaise personne. C’est plutôt au manager et aux parents que je devrais m’adresser : je vous vomis dans la bouche pour ce que vous faites !

Mais au fond, de quoi je me plains? Là, au moins, elle ne dit rien (à part « représente » et « rappeuse authentique, moi j’suis d’l'époque Hello Kitty »), mais il y a pire !

Vous connaissez Albert Roundtree jr ? Booty pop, ça vous dit rien?

Un goss de 6 ans qui promet à des filles en bikini de leur « exploser le cul », le tout en les arrosant avec un pistolet à eau habilement positionner au niveau de ses parties génitales?

Allez, la vidéo est là, c’est cadeau :

Bref, c’est de pire en pire…

Ah, je vous parlais de Maitre Gims, voici, pour finir, une critique de Bella. A regarder jusqu’au bout, hein icon wink Les enfants rappeurs... un hymne à la contraception...

La critique de Bella de Maître Gims par Links the sun :

Et ça résume à peu près ce que j’en pense.

Des bisous !!

Vous avez aimé cet article? Alors vous aimerez aussi :

3 thoughts on “Les enfants rappeurs… un hymne à la contraception…

  1. Comme disait feu Jacques Martin, les enfants sont formidable….hmmm c’est lui qui le dit lol
    Par contre dans ton hommage aux enfants petits génies de la chanson, il manque Kriss Kross, qui resteront dans toutes les mémoires pour avoir rendu célèbre le port du pantalon à l’envers à la « pochtron » :D

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Ce site utilise KeywordLuv. Entrez votreNom@votreMotClé dans le champs nom pour un meilleur référencement