Good2Go, l’appli du consentement sexuel

Les américains n’en finissent plus de nous épater. Lee Ann Allman, après avoir parlé à ses adolescents des agressions sexuelles, en est arrivé à la décision de créer une application pour smartphones Ios et Androïd : Good2Go. Mais à quoi sert cette appli ?

good2go 3 meanwhile.fr  Good2Go, lappli du consentement sexuel

Good2Go, l’appli anti-viol

C’est une appli qui vous permet de donner (ou non) votre consentement pour une relation sexuelle. Le principe est assez simple : lorsque les 2 protagonistes ont téléchargé l’appli, via leur smartphone, ils peuvent accepter ou non l’acte sexuel. En fait, 3 options s’offrent à eux :
- non merci
- oui, mais nous devons parler
- Je suis bon (ne) pour y aller

good2go 2 meanwhile.fr  Good2Go, lappli du consentement sexuel

Je suis bon(ne) pour y aller (baiser ?)

En face, le compagnon recevra une notification l’informant, la cas échéant que :
- « oui » signifie « oui » mais peut devenir « non » à tous moments.
- « non » signifie « non » !

good2go meanwhile.fr  Good2Go, lappli du consentement sexuel

Non c’est non !
Et oui, c’est peut-être aussi non !

L’appli va même plus loin en vous demandant votre état d’ébriété. Là encore, on entre en plein délire. Il est très difficile de répondre que l’on est au bord du coma éthylique lorsqu’on y est effectivement.

A noter que votre consentement est nul si vous répondez que vous êtes complètement déchiré(e).

good2go 4 meanwhile.fr 1 Good2Go, lappli du consentement sexuel

Je suis complètement raide..

Outre la dimension tue-l’amour évidente (quoi, sérieusement, vous vous voyez vous connecter et demander un acte en bonne et due forme avant de vous plonger dans le stupre, vous ?), c’est surtout une appli qui permet de ne pas se faire accuser de viol.

ça dénote bien évidemment d’un profond malaise sociétal, certes, mais c’est également une vaste escroquerie. Car, naturellement, cela ne peut avoir de valeur légale. Madame pourra toujours invoquer la menace qui l’a forcée à cliquer sur « oui ».

Et au delà même, est-ce que le fait de ne pas avoir « signé » préalablement ce « contrat » fait de vous un violeur ?

Bref, Apple semble avoir retiré l’appli de son appstore, suivi par Androïd. A priori, l’appli ne respectait pas les règles de l’AppStore. Ah, tiens ?

Et vous, vous êtes Good to go ?

Ah, et pour en savoir plus, un lien vers le site de l’appli en question

Vous avez aimé cet article? Alors vous aimerez aussi :

One thought on “Good2Go, l’appli du consentement sexuel

  1. C’est clair que ça ressemble uniquement à une appli pour ne pas se faire accuser de viol.

    Comme quoi ça ne tourne vraiment pas rond au states quand on voit ça…

    Parce que si tu en viens à te défendre avant de faire des choses coquines, autant rien faire du tout lol…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Ce site utilise KeywordLuv. Entrez votreNom@votreMotClé dans le champs nom pour un meilleur référencement